Apprenez à protéger votre enfant de la drogue. Nous pouvons vous apporter des conseils pratiques pour vous aider à protéger votre enfant contre la drogue.

Plus d'infos >
Si vous pensez ou savez que votre enfant consomme de la drogue, réagissez immédiatement! Attendre ne fera qu'aggraver le problème. Parlez avec votre enfant de la drogue, de ses dangers, de la peur que vous avez pour sa santé. Cherchez de l'aide si vous avez des doutes.

Plus d'infos >
Si votre enfant consomme de la drogue, nous pouvons vous aider et vous apprendre à réagir.

Plus d'infos >
Se rétablir peut être une route difficile, mais il permet le retour à une joie de vivre, à un épanouissement personnel. Par-dessus tout, il permet de sauver des vies.

Plus d'infos >
 
 
 
 
 
 

Les Salles de shoot, ne sont ni utiles ni souhaitables.

 

Depuis mai 2010, les activistes de la drogue largement financé sur des fonds publics, réclament la création de salles de shoot en France.
Ces salles ne sont "ni utiles ni souhaitables" en France, car dans aucun pays elles n'ont montré leur efficacité.
A ce jour, aucun élément ne prouve qu'elles permettent de réduire les taux d'infection au VIH ou aux hépatites.
Comment l'Etat pourra-t-il en même temps interdire l'usage de drogues et permettre aux toxicomanes de se droguer sous son contrôle, même médical ?
Encore une fois, ce sont quelques activistes qui veulent imposer à toute la société et sur le dos de la société, un mode de vie anormal.
Comme de nombreux parents et associations, refusez les salles d'injection.

 

Signez la pétition >

                                     Lire la suite >

 
 

Salle de shoot à Paris : Parents Contre la Drogue  porte plainte ...

 

Suite à la conférence de presse que nous avons organisée le Jeudi 4 juillet, notre avocat Maitre Guillaume Jeanson a déposé :

- Un recours administratif devant le Conseil d’Etat : Requête en annulation pour excès de pouvoir de la décision du Premier ministre en date du 5 février 2013 d’autoriser une « salle de shoot » à Paris.

- Une plainte auprès du Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Paris : Plainte contre X pouvant être notamment Monsieur le Premier ministre, Jean-Marc AYRAULT, et Madame le ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol TOURAINE.

- Une plainte auprès de la Cour de Justice de la République : Plainte contre X pouvant être notamment Monsieur le Premier ministre, Jean-Marc AYRAULT, et Madame le ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol TOURAINE.

 Lire la suite >

 
 

 
Ce qu'on a oublié de vous dire
 
 
 
 

Quel est le message ? Vendre de la drogue est interdit. Acheter de la drogue est interdit. S'injecter de la drogue est interdit. Mais nous allons vous aider à le faire ?

N'est ce pas finalement un moyen de contourner le débat sur la dépénalisation ou la légalisation des drogues?

Pour info : le 14 septembre 2012 un homme de 46ans est mort d'overdose dans la salle d'injection INSITE à Vancouver (Canada).

Malgré la salle d'injection, il y a eu 66 décès par overdose à Vancouver en 2011 alors qu'en 2010 il y en avait 44.

Entre 2004 et 2011, 454
personnes sont décédées d'une mort par overdose de drogue à Vancouver.

Signez la pétition >

 
 
 
Associations : le scandale des subventions
A lire absolument. Un dossier est également consacré aux associations shootées à l'argent public.
Serge Lebigot
 
Si on avait dit à ses pères fondateurs que la loi du 1er juillet 1901, portant statut des associations, ouvrirait un jour une véritable course aux subventions publiques, ils se retourneraient dans leur tombe !

Car le principe fondateur qui fonde cette loi est celui de l’indépendance des associations, contrepartie de leur liberté encadrée.

Aujourd’hui, une part importante des associations vit largement et souvent uniquement de subventions publiques.

Ce ne sont plus des associations libres : elles ne sont que des émanations des collectivités qui les "aident". Avec l’argent des contribuables…

Ces fausses associations, dans tous les domaines où elles agissent, ne sont rien d’autre que des tentacules cancérigènes de la sphère publique. Et non pas, comme elles essayent de le faire croire, des entreprises ci¬toyennes respectables, défendant "l’intérêt général ".

Le numéro 11 des Dossiers du Contribuable est entièrement consacré à la dénonciation de ce scandale. Quel que soit leur secteur d’intervention, ces fausses associations ont des caractéristiques communes :

Leurs dirigeants en tirent des avantages personnels.

La quête aux subventions prend la place de la chasse aux adhérents.

Elles s’efforcent d’éliminer les initiatives concurrentes. Surtout quand ces dernières sont libres et indépen¬dantes, respectueuses de l’esprit de la loi de 1901. Les fausses associations subventionnées ont d’abord pour but d’étouffer les vraies associations non subventionnées.

Elles bafouent les principes de la démocratie interne et fonctionnent au profit d’une camarilla.

Elles s’appuient sur les médias dominants, qui leur accordent une oreille complaisante.

Tout comme on a cru inventer en France le capitalisme sans capitaux, on a favorisé les associations sans associés. A un moment où le gouvernement est contraint par la nécessité de réduire les dépenses publiques, il y a là un gisement d’économies possibles. Aussi bien au niveau de l’Etat qu’au niveau des collectivités locales.

Une réduction de moitié de toutes les subventions publiques aux associations entraînerait une économie comprise entre 15 et 20 milliards d’euros…

Claude Garrec, président de Contribuables Associés.
 
 
 
 

Cannabis : ce que les parents doivent savoir

 

Beaucoup s’alarment aujourd’hui à juste titre des addictions qui touchent les jeunes : alcoolisation parfois rapide, heures passées devant les écrans d’ordinateur, drogues... Parmi ces dernières, le cannabis est parfois considéré comme moins dangereux, voire qualifié de «drogue douce». Or il n’en est rien, souligne Serge Lebigot, qui anime une association de parents engagée de longue date dans la lutte contre ce fléau. À travers un propos très accessible qui vulgarise nombre d’études, l’auteur informe les parents sur les nombreux risques encourus par les jeunes, notamment au plan sanitaire.

Mais comment se comporter face à un adolescent qui consomme du cannabis? Quelle attitude adopter pour ne pas le braquer? Comment poursuivre le dialogue? Nourri d’une véritable expérience, cet ouvrage donne les éléments nécessaires à cet accompagnement.

Serge Lebigot est président de l’association Parents Contre la Drogue.

                              Commander le livre >
 
 
 
 
Légalisation du cannabis
 
Après Daniel Vaillant et Cécile Duflot, voici que Monsieur Peillon Ministre de l'Education nationale nous ressort le débat sur la légalisation du cannabis.
 


                                                                   Lire la suite >
 
 
 
 
Tests de drogues
 

Il est prouvé que parmi les milliers de personnes qui consomment des stupéfiants, une partie d'entre elles sont des adolescents.

 

Pourtant, même les soi-disantes drogues douces font des victimes. Les effets du cannabis par exemple, ne sont pas limités à la "sensation", cette drogue peut aussi conduire à de graves problèmes de mémoire et d'apprentissage ainsi qu'à des difficultés à penser et à résoudre des problèmes. Les enfants qui se droguent n'obtiennent pas d'aussi bonnes notes que leurs pairs non consommateurs.

 

Cette impuissance à protéger nos enfants de la drogue et la toxicomanie est inacceptable. Nous ne pouvons pas d'une manière responsable, ne pas retenir des outils aussi efficaces que le dépistage de drogues.


Lire la suite >

 



News :
 
 
Parents Contre la Drogue
est membre de :
 
 
Parents Contre la Drogue
soutien :
 
 
     
 
 
     
 
 
   

 
 
 
Parents Contre la Drogue (C) - Serge LEBIGOT